GT3_1706

Road To Le Mans: Martin Brundle et Egidio Perfetti en pole position

L’ancien champion du monde Sportscar et vainqueur des 24 Heures du Mans en 1990, Martin Brundle, a établi le meilleur temps avant que la session de qualifications ne soit interrompu par un drapeau rouge. Brundle a effectué un tour en 3m55.748 au volant de la Ligier JSP3 Nissan de United Autosports, la même voiture qui est pilotée par son fils en ELMS. La première position sur la grille de la Michelin GT3 Le Mans Cup est occupée par la Porsche 911 n°88 de Mentos Racing pilotée par Egidio Perfetti qui a effectué un tour en 4m04.494.

Dans la catégorie GT3, la Porsche de Mentos Racing pilotée par Egidio Perfetti a terminé 6 dixièmes devant la Ferrari F488 d’AF Corse et du russe Alexey Basov et 2,6 secondes devant la McLaren 650S n°55 de FFF Racing team qui a heurté les pneus dans son dernier tours.

Le drapeau vert a été déployé sur une piste sèche et avec une température de l’air de 17,7°. La Lamborghini n°66 de Barwell Motorsport et avec Joe Twyman au volant s’est vue attribuer un drapeau noir et orange pour avoir perdu une partie de carrosserie.

La session a été interrompue après 15 minutes lorsque la Ligier n°24 d’Oak Racing de Pierre Nicolet est sortie de piste et a heurté les barrières en zone 6. Le double drapeau jaune s’est ensuite transformé en drapeau rouge pour cause de débris sur la piste.

La session a repris rapidement après que la voiture ait été extraite du bac à graviers et la piste nettoyée.

La bataille pour la pole a été intense sur le circuit long de 13,6km. La session de qualification s’est terminée 2 minutes avant l’heure prévue lorsqu’Hirsoshi Yamaguchi de FFF Racing a heurté les pneus avec sa McLaren. Le drapeau rouge a ensuite été mis en place mettant fin à la séance.

Paroles de pilotes

Nicolas Misslin – Ferrari F458 Italia GT3 n°26 – Classic & Modern Racing

Le Mans est un circuit légendaire que nous découvrons pour la première fois. La séance n’a pas été facile pour moi car j’ai démarré en pneus slick sous une légère pluie pour roder les freins.

Christian England – Ligier JSP3 Nissan n°2 – United Autosports

C’esma première fois au Mans, c’est un circuit mythique et aussi un tracé fantastique pour piloter. Les conditions météos n’étaient pas très bonnes et je suis sorti avec des pneus slick, ce n’était donc pas évident.

 

La Ligier n°2 de United Autosports pilotée par Martin Brundle a terminé en tête du classement, 0,185s devant le champion ELMS LMP3 Charlie Robertson. Le jeune écossais n’étant pas remonté dans une LMP3 depuis sa victoire avec Sir Chris Hoy la saison dernière. La Ginetta Nissan n°32 de Lawrence Tomlison a devancé de 0,314s la Ligier n°85 de DC Racing avec le français Thomas Laurent qui faisait ses débuts au Mans.

La grille est maintenant connue pour la première édition de Road To Le Mans qui aura lieu samedi 18 juin, en ouverture de la 84e édition des 24 Heures du Mans.